Accueil du site > 2007 > Evénements par régions > Bourgogne > Saône-et-Loire > Un mini Chalon dans la rue

Un mini Chalon dans la rue

Compte-rendu de Inès Niederlaender (Chalon dans la Rue)

Nous avons débuté la Journée Nationale des Arts de la Rue dès 10h du matin par une inauguration. Globalement, les compagnies ont eu des retours très positifs de la part du public.

De nombreuses personnes (public et artistes) ont eu des difficultés à trouver le port Nord, lieu ou nous avions proposé un pique-nique du midi.

Une délégation de la ville de Montbéliard ainsi que de la communauté de commune était présente à Chalon sur Saône. Il n’y a pas eu de relations privilégiées avec les collectivités ni d’ouverture sur de nouveaux espaces.

Bien que le public ait majoritairement soutenu la manifestation, il a été difficile de présenter La Journée Nationale des Arts de la Rue, sans que le nom de la manifestation estivale soit prononcé. En effet, même dans les médias, certain ont comparé la journée à un « mini Chalon dans la rue ».

BILAN des compagnies

BAINS DOUCHES
- " Côté organisation, rien à dire tout était parfait ; côté accueil, nous avons été sensibles à votre accueil généreux et amical. Côté bains douches, plusieurs problèmes internes… Nous sommes encore en phase de crash-tests, bien utiles avant le 31 décembre !"

- Hommes parapluies : "problème mécanique (une roue bloquée sur un homme parapluie) nous aurions du faire un repérage sérieux, afin d’emprunter des rues suffisamment larges, et surtout de repérer les bornes situées dans les rue piétonnes !"

- Sale vidéo : "défaut de repérage également, lumière trop intense sur la place de l’hôtel de ville. Un onduleur a cramé à l’allumage !"

CARACOL – Francine Vidale : " Le bilan pour moi était très agréable : je me demandais juste si au lieu d’éparpiller les quelques propositions dans la ville, il n’aurait pas été plus astucieux et du coup différent du festival de les regrouper dans un endroit, un quartier…. "

MARJORIE Hodiesne : " En ce qui me concerne le bilan de cette journée du 27 octobre a été positif, je n’ai eu que de bons retours a propos de mon expo et, globalement, j’ai trouvé que les gens dans les rues étaient heureux et c’est tant mieux ! En revanche je m’attendais a voir plus de monde dans, peut être que c’est normale pour cette première édition…Quel dommage pour le vidéomaton ! Au final j’ai trouvé que la soirée s’est vite achevée.
Toutes les compagnies que j’ai pu voir m’ont offert un moment de bonheur, preuve que toutes ont du talent ! Bravo pour la programmation. Sinon, pour la critique constructive, je pense qu’un petit plan d’accès au port fluvial sur le programme n’aurait pas été de trop (voir carrément un plan simplifié de chalon)… "

La Faction Mauricette aux oeillets : En raison du décalage des horaires du a un enterrement (cathédrale St Vincent) la compagnie a terminé la première représentation à 18h, et a décidé d’annuler la deuxième représentation. Ils n’ont pas trouvé le port Nord.

KIKIRISTAN : "… pour nous la journée fut fort belle malgré le froid. Merci pour les conditions techniques du bal (le soir), pas mal de gens sont restés jusqu’au bout et dommage (mais pas grave) pour le spectacle de l’après midi "
Le spectacle de L’impérial du Kikiristan n’a pas pu jouer sur le parvis de la Cathédrale Saint Vincent en raison d’une messe d’adieu.

OTOCKTONES : Luc Torres a rencontré des problèmes techniques tout au long de la journée et n’a pas pu diffuser les images enregistrées durant la journée.

Professeur Verdeyberke. Bilan, globalement positif malgré les différents imprévus (mariages, enterrements…). Le public rencontré a apprécié les différentes manifestations.

Margaret Chombard - Les Totors Robert : L’horaire de l’inauguration était trop tôt et donc trop peu de monde était à l’inauguration. Difficulté à présenter un spectacle « Photo de Famille » et un personnage « Margaret Chombard ». Très bon contact avec le public.

Le Bureau des vérifications et l’école d’architecture de la Villette : Xavier et Maryse Juillot étaient satisfaits que le pique-nique se déroule sur le site du Port Nord malgré le peu de personnes présentes.

Les graffeurs : Le public en nombre était curieux, mais la communication était difficile… Globalement, ça a bien marché pour eux, ils ont eu du monde mais pas de dialogue avec les gens.

KaRNaVIrES : Pas de retours

INFORMATIONS :
Inès Niederlaender
03 85 90 94 83
ines@chalondanslarue.com

Portfolio

SPIP | | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0