Accueil du site > 2007 > Evénements par régions > Bretagne > Finistère > Carhaix dans la rue

Carhaix dans la rue

Compte-rendu de Clotilde Chaudieu (Le Petit Zygomatique)

La mise en œuvre du projet (organisation, équipe à fédérer, communication, relation avec les collectivités, difficultés rencontrées…) tout était à faire. J’ai regroupé des compagnies sur un territoire assez vaste (le centre ouest Bretagne) et des artistes grâce à deux contact : arts et cob plateforme culturel du COB, qui m’a fournit le maximum d’adresses de compagnies installées (dont certaine très récemment) sur le territoire (une douzaine au total mais pas uniquement art de la rue) et Séverine Valomet de la quincaill’compagnie qui, partante pour le projet m’a fourni un ou deux autres contacts.

Ceci dit à la première réunion décidée en express avant celle de la fée des baies début juillet nous n’étions, de mémoire, que 3 compagnies : la Case, la Quincaill, le petitZygomatique.

Fin de l’été nous étions 5 compagnies et une absente, puis enfin 7 et en dernière minute 8. Quatre réunions d’une moyenne de deux heures 1/2 chacune ont été nécessaires puis le temps passé par chaque compagnie en formulation de paroles d’artistes et surtout le temps de mise en page du flyer fait par Séverine, repris un peu ensuite par Valérie et Laure Allart d’Arts et cob et photocopié par elles. Distribution de 300 docs, à la première de la saison du Centre culturel le Glenmor, ainsi qu’en médiathèques, café et lieux publics et diverses réunions avec élus par Arts et cob. 21 artistes et une chargée de diffusion ont effectivement participé.

Pour la journée proprement dite, les dieux, Dionysos et compagnie, étaient avec nous puisque le soleil était de la partie et que les vendeurs de chrysanthèmes ne nous ont pas lynchés !! Bravo encore à tous, pour ma part j’étais ravie qu’on ai réussi à mettre en place cette matinée avec huit extraits de spectacles joués par 21 artistes. Bonne réception public même si il manquait une prise de parole après chaque petite forme pour expliquer un peu plus le pourquoi de la démarche et la nécessité que les citoyens interpellent leurs élus si ils désirent plus de propositions culturelles et notamment des arts dans la rue accessibles à tous, y compris en milieu rural.

Nous attendons la possibilité de créer une dynamique culturelle, avec peut être un regroupement possible pour d’autres évènements sur le territoire y compris avec des plasticiens. Tout dépendra de la volonté commune et d’une disponibilité de temps nécessaire ainsi que des moyens financiers, et de la réception des élus aux propositions.

Pour poursuivre la dynamique enclenchée sur la Bretagne, je pense qu’au niveau de la Fée des baies, des réunions entre artistes, compagnies seraient utiles si les échanges internet ne suffisent pas.

Clotilde Chaudieu

SPIP | | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0