Accueil > 2012 > Edito > Rue Libre 2012 : inventer la rue...

Rue Libre 2012 : inventer la rue...

C’est la sixième édition de Rue Libre !

Après une Ruée Libre tonitruante en 2011, ce sera un peu plus discret mais un peu plus étalé. Rue Libre, c’est à la fois un souhait (que la rue soit vraiment libre) et sa mise en application ponctuelle.
Mais Rue Libre c’est aussi un moment où nous revendiquons nos pratiques et les faisons savoir.
Occasion pour certains de se réunir, de voyager, de séduire de nouveaux territoires ou tout bonnement, de festoyer : on retrouve toutes ces couleurs cette année.
Bien sûr, dans un soucis libertaire, nous nous posons chaque année la question du cadre et du débordement du cadre. Et de l’absurdité de miser toute une année de pratique sur une seule journée.
Or les arts de la rue sont de plus en plus variés dans leurs pratiques, dans leurs territoires et leur calendrier.

C’est la sixième édition de Rue Libre.Peut-être la dernière sous ce format. Si personne ne conteste la nécessité pour notre métier de prendre des initiatives et de s’afficher. Nous pouvons trouver d’autres périodes, d’autres façons...

Rue Libre : un projet à réinventer chaque année et qu’on va retrouver dans l’hexagone, en Allemagne, en Suisse, en Tchéquie en ce beau mois d’octobre.
L’occasion de projets déraisonnables et exquis où l’envie de faire et de faire savoir nos savoir-faire doit monter en puissance.

Joyeuse Rue Libre à tous

Pierre Prévost, Président de la Fédération nationale des arts de la rue

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0