Accueil > 2007 > Evénements par régions > Champagne-Ardenne > Marne > L’Entre-Sort en Rue Libre !

L’Entre-Sort en Rue Libre !

Compte-rendu de l’équipe de l’Entre-Sort

Pour participer à l’événement « Rue libre ! » nous nous sommes appuyés sur nos projets déjà existants : L’Entre-Sort de Furies - notre lieu de résidences et de spectacles, et le théâtre des routes - un projet diffusion de spectacle arts de rue en région.

Ainsi nous avons proposé la programmation d’un spectacle relativement lourd financièrement et techniquement : « L’Eternel tournage » d’Amoros et Augustin et déplacé dans le calendrier de notre week-end d’ouverture de saison afin de ne pas démultiplier nos actions et au contraire en faire un temps fort autour de notre lieu sur la thématique des arts de la rue (économies financières au niveau de la communication notamment).

La Champagne-Ardenne ne compte que très peu d’artistes ou de compagnies implantées dans cette région. Nous n’avons donc pas pu solliciter d’artistes autours de ce projet. Notre équipe a donc inventé un moment un peu décalé qui a consisté à fermer la rue qui passe devant notre salle à la circulation pour la transformer en prairie (pose de 2 tonnes de pelouse + moquette verte, plantes en pot de la ville, fleurs en plastiques…).

Parmi les artistes intervenants, Bernard Quental de la compagnie Why Aïe Aïe, s’est improvisé maître de cérémonie et a rebaptisé la rue de Fagnières en rue du Théâtre de rue. La compagnie Tony Clifton Circus a également improvisé une scène sur l’inauguration de cette rue par le président. Marianne Pasquet, graphiste de l’association Furies avait fabriqué et illustré un totem en carton. Un cocktail de rue a été offert au public.

Au niveau des difficultés rencontrées, il a manqué d’un soutien au niveau d’une communication nationale qui aurait pu appuyer l’ampleur de cet événement au niveau des journalistes régionaux et locaux. D’autre part la médiatisation de l’événement « La révolte des mannequins » par Royal De Luxe à Charleville-Mézières a été une concurrence forte pour notre rendez-vous.

La journée du 27 octobre s’est bien déroulée. Il faisait beau et pas trop froid. Les gens sont venus se promener dans notre prairie. Ce fut un moment joyeux, simple et surtout très populaire car ce sont essentiellement les gens du quartier qui sont venus en masse voir cette étrange transformation.

Le public a également pu assister à deux représentations du spectacle « Mogrrr » de la compagnie de l’Auriculaire. Là encore le public était fortement constitué d’habitants du quartier. Nous avons ensuite emmené les gens en bus pour voir le spectacle d’Amoros et Augustin, installé sous un hangar de Châlons.

Nous nous sommes pour notre part bien amusés avec cette idée de Rue Libre. Il n’y a cependant pas vraiment eu d’impact conséquent sur une éventuelle dynamique enclenchée.

Nous avons en effet juste décalé et renforcé un peu la programmation de notre week-end d’ouverture de saison. Le temps des arts de la rue nous aura permis par contre de développer dès 2005 un projet de décentralisation en région : Le théâtre des routes. Entre avril et juillet, Furies propose une dizaine de rendez-vous par l’intermédiaire des Arts de la Rue et de toute discipline artistique transversale (arts du cirque, théâtre forain, marionnette, musique, danse, arts plastiques dans les villages de Champagne-Ardenne. Nous nous appuyons sur les foyers ruraux, les lycées professionnels ou encore les comités des fêtes.

L’objectif est d’inventer avec chaque territoire ou structure intéressée, un projet artistique adapté aux besoins ou aux événements existants, susciter des envies, montrer les possibilités d’action et écrire ensemble des projets spécifiques.

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0