Accueil du site > 2010 > Les arts de la rue ? > La Manifareculons

La Manifareculons

Contre la régression des libertés dans l’espace public, Rue Libre ! offre la liberté d’intervenir sur la journée du samedi 30 octobre, dont une action commune : « La Manifareculons » .

Impliquée dans l‘invention des « Manifs de droite », la Fédération Nationale des Arts de la Rue récidive cette année avec les « Manifareculons » où les interdits sont détournés de manière satirique et inattendue.

Cette action commune repose sur le principe d’une manifestation à l’envers, contre la régression de la liberté d’expression. Les participants effectuent un parcours à rebours tout en brandissant des pancartes exigeant l’interdiction de crier, chanter, sourire ; les slogans sont murmurés ou scandés à l’envers… Tout au long du parcours, des espaces de libre expression sont inaugurés à la disposition de chacun et de tous.

Manifestation satirique, cette action s’inscrit dans une démarche de militantisme festif, à l’image de Rue Libre ! , journée « manifestive ». L’action commune permet d’adopter la même posture à la même heure, sur l’ensemble de la planète.

Les « Manifareculons » s’élancent simultanément dans plusieurs grandes villes de France le samedi 30 octobre à 11h11 précises. A Paris, la « Manifareculons » débute place de la République. A Montpellier, elle commence boulevard du jeu de Paume. A Rennes, à Chalon S/Saône, …


L’action commune permet d’adopter la même posture à la même heure, sur l’ensemble de la planète. Elle repose sur le principe d’une manifestation à l’envers, à reculons, détournant les interdits liés à la libre expression dans l’espace public. Elle est ouverte à toutes et à tous qui désirent prendre le contre-pied de cette régression et la dénoncer.

A partir du principe de la manifareculons, chaque collectif peut s’emparer de cette manifestation satirique et se la réapproprier. Vous pouvez d’ores et déjà piocher parmi les propositions suivantes :
- Laissez des messages écrits après le passage des manifestants (peinture sur le bitume, encollage de slogans et/ou d’affiche du manifeste)
- Représenter des espaces de libre expression via l’utilisation de rubalise
- Evoluer sur une distance de 333m, autour d’un rond-point
- Finir l’action sur un lieu symbolisant la République ( mairie, préfecture). Y casser un objet avec colère (de la vitre à la baguette de pain) et nettoyer ensuite.
- Jouer sur l’espace sonore en déclamant des revendications à l’envers, en les murmurant,…
- Porter des bracelets à code-barres.
- Tenir à disposition des publics des cartons/panneaux afin de pouvoir y inscrire leur(s) revendication(s)
- Brandir des interdits sur les pancartes : « Interdit de sourire », par exemple.
- Coller des lettres au dos du premier rangs de manifestants
- Et bien d’autres encore.

Concernant les informations pratiques :

Qui ? Tout le monde !

Quand ? à 11h11

Combien de temps ? à partir de 7 min 23 et jusqu’à plusieurs heures.

Quel objectif ? rendre lisible et visible notre envie commune de défendre la libre expression dans l’espace public

Pour plus d’informations sur la manifareculons, vous pouvez envoyer un mail à contact@ruelibre.fr

« Rendez-vous le 30 octobre ! »

Amicalement, La rue qui se veut libre.

SPIP | | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0