Accueil > 2007 > Les arts de la rue ? > Le temps des arts de la rue

Le temps des arts de la rue

Le Temps des arts de la rue 2005 - 2007

Douze ans après le premier plan d’intervention en faveur des arts de la rue, il était nécessaire de marquer un moment fort pour établir un bilan de l’action accomplie, d’une part et impulser les perspectives des prochaines années, d’autre part. Demandé par la profession dès 2003, le Temps des arts de la rue implique par son intitulé, non pas une simple année commémorative mais au contraire la portée durable des actions qui seront mises en œuvre pendant trois ans. Il s’agit de consolider un secteur encore fragile, de mieux le faire connaître, de lui permettre de franchir un nouveau cap dans son développement et son soutien par l’Etat mais aussi par les collectivités territoriales. Ce programme doit aussi permettre de développer les liens avec les réseaux du spectacle vivant et d’expérimenter de nouvelles relations entre les arts.

Un comité national de pilotage, composé de représentants du ministère de la Culture, des associations des collectivités territoriales, d’institutions, de professionnels et de personnalités qualifiées ainsi que dix groupes de travail thématiques ayant pour mission d’approfondir la réflexion et de faire des préconisations sur les actions à mener dans les prochaines années, ont été instaurés en 2005.

Depuis 2005, des actions concrètes, accompagnées de mesures nouvelles, ont été mises en place : les Centres nationaux des arts de la rue (CNAR), l’aide « Ecrire pour la rue », le fonds de diffusion pour les spectacles de rue à l’ONDA, les aides aux compagnies, le réseau de recherche international sur l’art et l’espace public urbain (Arts de Ville), des études sur les publics et les esthétiques des arts de la rue, un guide des bons usages de l’organisation d’un événement dans l’espace public... sont quelques exemples de cet effort impulsé par le ministère de la Culture.

En 2007, ces efforts sont poursuivis en s’appuyant plus encore sur une action concertée entre partenaires publics. Une aide à la diffusion pour les spectacles de rue, les CNAR, les lieux de partage, animés par des compagnies ou des opérateurs culturels, l’écriture pour l’espace public, mais aussi les éditions et la recherche scientifique, ont bénéficié de moyens nouveaux.

Le Ministère de la Culture (DMDTS) a consacré 2 millions d’euros de mesures nouvelles au secteur en 2005, plus d’1 million d’euros supplémentaire a été affecté en 2006 et près d’un million d’euros supplémentaire en 2007. Les collectivités territoriales ont, dès 2005, augmenté leurs apports et continueront leur soutien dans les années à venir.

Le comité national de pilotage du Temps des Arts de la Rue

Le comité national de pilotage est composé d’une trentaine de représentants des administrations d’État et des collectivités territoriales, d’institutions, de professionnels et de personnalités qualifiées. Instance de débat et d’impulsion, il joue un rôle de conseil et de relais entre institutions et profession.

Jacques Higelin est président d’honneur du Temps des arts de la rue, Yves Deschamps, ancien inspecteur général du théâtre, de la création et des enseignements artistiques au ministère de la Culture, est le président du comité national de pilotage et le secrétariat général est assuré par l’association HorsLesMurs.

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0